28 février 2017 @staarts 0Comment

Vamos a la casa 

Holà! On a tous des images en tête de cette petite île qui fait rêver.
Une destination d’exception aux nombreux paradoxes: un paradis pour les touristes, une cage dorée pour les cubains. On fait une escale de 3 semaines avant notre road trip américain. L’idée ? Faire nos premiers pas dans les caraïbes en douceur à Varadero, visiter les villes incontournables et lieux emblématiques à la Havane, Trinidad et Viñales et dormir chez l’habitant. La suite se fera au fil des rencontres.

Cuba, c’est une Histoire folle avec jours de gloire, coups d’état et colonisations successives, puis une révolution historique, et enfin une croissance économique et culturelle verrouillée en 1962. La plus grande richesse de Cuba? Son peuple ! Un sens de la fête énorme et une joie de vivre issue d’une culture créole, espagnole et chinoise. Une force mentale façonnée par des années de répression. Les discussions qu’on a avec les cubains sont très intéressantes et enrichissantes. On ne se sent jamais en danger ici, mais plutôt sous contrôle à distance. Ce voyage s’est passé quelques mois avant la levée de l’embargo avec les Etats-Unis. 

 


Les 28 raisons d’aimer Cuba


1. Le retour dans le passé. Une coupure quasi totale de la société moderne. Pas de connexion internet ni téléphonique et aucun produit importé. Que du local!

2. Se perdre dans les différents quartiers de La Havane. On s’imagine la capitale à la belle époque en admirant les façades décolorées. Trash ou en restauration, elles sont chargées d’histoire.

 

3. Avoir autant de choix et de qualité pour un cocktail: Mojito, Canchanchara, Cuba libre, Daïquiri, Ron collins, Pina colada…. Un serveur qui se respecte doit en connaître au moins 100!

4. La danse: La salsa est née ici et elle est présente partout. Les cubains en sont fiers et l’ont dans la peau. Certains sont même possédés… Ils sont toujours heureux de vous apprendre quelques pas de base pour survivre aux soirées caliente.

cuba, caraïbes, voyage, île, Havana, la havane, el malecon, mer, enfant, cubaine, vague, immeuble,

5. Les scènes de rue incroyables, souvent irréelles auxquelles on assiste. Tout le monde fait ce qu’il a faire, mais dehors.

6. Monter à bord de transports insolites. Que ce soit les voitures américaines, les bus, les coco-taxis, les charrettes ou les tricycles, ils réservent tous une surprise à l’intérieur.

7. L’ambiance rurale et latine qui anime naturellement chaque village. On vit avec les chèvres, les coqs et les chevaux. Sans oublier les femmes qui parlent très fort, souvent d’un balcon à l’autre, ou sans sortir de chez elles.

8. La musique, évidemment associée à la danse, elle enrichit un patrimoine culturel déjà fort. Le reggaeton, les maracas, les guitares et les trompettes retentissent à n’importe quelle heure.


VIÑALES


9. Monter dans les terres. Au terme d’un trajet sinueux en bus on arrive dans ce village planté dans la montagne. La composition est simple: une grande rue, une place, une église, une station service et des animaux partout. Viñales a une allure de western sous les tropiques !

10. L’immense vallée, bordée des grandes mogotes est haute en couleurs. On l’arpente à pied ou à cheval. La vue panoramique sur les champs et la sensation de liberté qu’elle offre est superbe.

 

11. Adopter les chaises à bascules ancrées devant toutes les casas, et se laisser aller.